Master chefs en Haïti

ACTEC - Haïti

  • Accès: Niveau des écoles
  • Organisation: ACTEC
  • Pays/Région: Haïti
  • Période: 2014-2016 et 2017-2021
  • Partenaire local: Sœurs salésiennes de Don Bosco
  • Groupe cible: Les jeunes filles

La formation hôtelière est traditionnellement réservée aux femmes en Haïti. Or, cette filière n'est pas bien considérée : soit elle est vue comme une formation pour des domestiques (cuisinières), soit on considère que le niveau dans le pays est tellement bas que personne n'est prêt à les embaucher. De plus, la formation technique est vue comme une voie de garage, réservée à ceux qui ne peuvent pas entrer à l’université.

L’Ecole Hôtelière Marie Auxiliatrice (EHMA) gérée par les Sœurs salésiennes d’Haïti, a bouleversé ce paradigme en proposant une formation de très bon niveau à des jeunes filles des quartiers pauvres de Port-au-Prince. 94% des élèves de l’école sont des jeunes filles.

Les élèves viennent de milieux défavorisés. Cependant, grâce à l’excellent niveau de l’école, elles ont l’opportunité d’obtenir un stage et d’être embauchées dans des hôtels prestigieux, des restaurants ou des entreprises stables. Non seulement les filles trouvent un travail (60% des diplômées ont trouvé un emploi en 2016), mais elles obtiennent souvent des postes en gestion. En effet, en plus de leur formation, elles ont appris à devenir des personnes professionnellement fiables sur le long terme.

ACTEC accompagne les Sœurs salésiennes d’Haïti à renforcer la qualité de la formation de l’EHMA et à viser l’excellence, même pour les plus démunis sur base des critères suivants :

  • Une bonne école professionnelle doit avoir une approche holistique pour ses apprenants : l'EHMA apprend non seulement aux élèves à développer leurs compétences techniques mais les munit également de compétences relationnelles et leur donne le goût d’apprendre et de se perfectionner pour les préparer au mieux à s’intégrer sur le marché de l’emploi, ainsi que dans leur société en général.

  • Une bonne école diversifie ses formations et ses niveaux : l’EHMA propose une formation CAP - Certificat d’Aptitude Professionnelle (1 an) pour celles qui ont un niveau trop faible pour le BAP -  Branches d’Activités Professionnelles (2 ans). Le taux d’insertion est tout de même très bon pour le CAP et l’auto-emploi est stimulé grâce au travail des étudiantes dans l’atelier productif de l’école : Prosolma.

Ainsi, l’EHMA offre aux étudiantes une diversité dans les possibilités d’emploi : embauches dans le secteur hôtelier et touristique à Haïti ainsi que l’auto-emploi et la transformation de produits agricoles locaux. L’auto-entreprenariat des jeunes est stimulé grâce à l’atelier productif de l’école qui permet aux étudiantes d’acquérir de l’expérience dans un environnement professionnel « réel ». De plus, Prosolma représente également une source de revenus pour l’école.

Vidéo atelier productif EHMA